Mes pratiques relatives au findom et à la domination financière

Le findom s’est popularisé lors du confinement et j’avoue que j’apprécie les dynamiques de pouvoir que ça implique. Je pratique le findom à Nice et en région PACA et lors de mes déplacements à Paris. Pour le reste, la domination financière se fait en ligne avec mes moneyslaves.
 

Je pratique le findom à Nice, en Côte d’Azur,  lors de mes déplacements à Paris, et en ligne :

  • Plan DAB à Nice, Côte d’Azur et Paris
  • Cashmeet à Nice, Côte d’Azur et Paris
  • Virement Paypal à Nice, Côte d’Azur et Paris et en ligne
  • Virement PCS (pay safe card) à Nice, Côte d’Azur et Paris, et en ligne
  • Abonnement à mes contenus payants Onlyfans et MYM (voir en bas de page)
  • Achat de mes clips et sous-vêtements sur VTC
  • Contributions à ma wishlist
Pour préserver ton anonymat, la méthode idéale est la carte PCS. N’hésite pas à me dire par message lorsque tu as fais un don.
 

 Petites informations sur le findom :

Les Findoms (alias dominatrices financières) sont un domaine controversé du BDSM. Dans ce type d’activité, un “moneyslave” est contraint de vivre dans la pauvreté avec une allocation de subsistance. Il travaille dur et reverse la majeure partie de ses revenus à une”findom” ou “findomme” qui le domine en ligne.

La domination financière peut être une activité facile et très bien rémunérée pour les femmes si vous savez attirer les moneyslaves. Et il semble bien qu’il y ait beaucoup d’hommes qui sont excités par le fait d’être sciemment exploités et “violés au portefeuille”.

Certains acteurs du milieu considèrent les moneymiss comme des femms attirées par l’argent qui profitent d’hommes solitaires suffisamment désespérés pour risquer la ruine financière pour interagir avec une femme. D’autres y voient le summum du total power exchange (échange total de pouvoir).